ARTISTIQUE

interprète

A NOUS DEUX MAINTENANT

Après des études à l’E.R.A.C., Clémentine Baert a joué sous la direction, entre autres, de Pascal Rambert, Georges Lavaudant, Bernard Sobel, Christophe Fiat, Oriza Hirata, Thomas Quillardet & Jonathan Capdevielle. Ses collaborations régulières aux projets de Robert Wilson de 1998 à 2002, à New York, en ont fait une artiste cosmopolite et singulière. En 2017, elle est interprète dans la pièce A nous deux maintenant, mise en scène par Jonathan Capdevielle présentée notamment au théâtre de Nanterre Amandiers dans le cadre du Festival d’Automne. Elle joue dans le spectacle de Thomas Quillardet Où les cœurs s’éprennent, une adaptation de films d’Eric Rohmer qui sera repris en 2021.

Elle fera partie de la prochaine création de Silvia Costa Comédie – Wry smile Dry sob à l’automne 2020 dans le cadre du Festival d’Automne au Centre Pompidou.

Au cinéma, elle a travaillé en tant qu’actrice avec Jean-Charles Fitoussi, Emmanuel Mouret, Sigried Alnoy, Olivier Dahan, Philippe Lioret, Wim Wenders, Cédric Anger et Guillaume Canet.

Depuis 2001, elle crée des performances au théâtre autour de la question de l’identité. En 2015, elle crée Alors, est-ce que c’est là ? au Théâtre de Vanves, solo qu’elle présente au T2G Centre Dramatique National de Gennevilliers et au TDB Centre Dramatique National de Dijon lors de la saison 16/17, puis au Caire (Egypte) dans le cadre du Downtown festival.

En 2016, elle crée Un matin, spectacle jeune public au Théâtre de Vanves qui a été présenté au T2G Centre Dramatique National de Gennevilliers et qui est en tournée en France.

En 2018, à la demande de l’Odéon Théâtre de l’Europe, elle met en scène Je nous promets avec des jeunes dans le cadre du dispositif Adolescences et Territoire(s), donnant lieu à des représentations aux Ateliers Berthier Odéon Théâtre de l’Europe, à l’Espace 1789 de Saint-Ouen et au T2G C.D.N. de Gennevilliers. Elle réalise son premier court-métrage, Je nous promets, à la demande du BAL avec la troupe de jeunes acteurs rencontrés lors de la création du spectacle. Ce court-métrage a été sélectionné lors du festival Côté Court de Pantin 2019 et présenté au Cinéma des Cinéastes.

Elle travaille actuellement à l’écriture de son prochain spectacle, Nos Champs (création 2020-2021) et de son prochain film Transit.

Artiste plasticien | Concepteur des masques

REMI

Étienne Bideau-Rey vit et travaille à Senlis, France. Son éducation artistique débute à l’Institut St Luc de Tournai en Belgique, après quoi il étudie la scénographie à l’académie Royale des Beaux-Arts de Liège puis entre à l’École Supérieur Nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières, France.

Il crée en 1999 la compagnie DACM et en collaboration avec Gisèle Vienne, met en scène et chorégraphie Splendid’s (2000), Showroomdummies (2001), Stereotyping (2003) et Tranen Veinzen (2005). Showroomdummies ré-écriture d’une pièce en 2009, puis en 2013 Showroomdummies #3 pour les Ballets de Lorraine. Mates and Monsters en 2017 en collaboration avec Anne Mousselet et Graham Smith, au Theater Freiburg, Allemagne. En 2020 il re-crée à Kyoto avec Gisèle Vienne Showroomdummies#4, produit par le Theater de Kyoto.

Outre les Masterclass qu’il réalise avec Anne Mousselet depuis 2013, il poursuit un travail plastique notamment au travers de dessins et de sculptures.

Création sonore, régie son

A NOUS DEUX MAINTENANT

REMI

SAGA

 

Formée à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre, Vanessa Court réalise des environnements sonores pour la danse, le théâtre et sonorise des ensembles de musique classique et contemporaine.

Elle a collaboré avec Susan Buirge, Michèle Noiret, Sidi Larbi Cherkaoui, Vincent Dupont. Elle travaille avec Christian Rizzo, Alban Richard, Marcela Santander, Anne-Teresa de Keersmaeker et l’ensemble belge Ictus. Au théâtre elle collabore avec Jonathan Capdevielle et réalise les créations sonores depuis A nous deux maintenant.

InterprètE

A NOUS DEUX MAINTENANT

REMI

 

Né en Lettonie, il arrive à Reims, en décembre 1998. Il développe dès son plus jeune âge un goût immodéré pour la scène. Présentateur de gala, trapéziste ou clown, il intègre l’option théâtre du Lycée Marc Chagall, en 2014. Après une scolarité des plus classiques, le choix de monter à Paris était évident. Le baccalauréat en poche, il suit une formation de comédien à l’Éponyme, travaille pour Lucas Olmedo, metteur en scène argentin et, très vite, il est engagé, pour jouer dans la création de Jonathan Capdevielle À nous deux maintenant.

Il enchaîne les expériences : de pièce radiophonique, sous la direction de Christophe Hocké ; de cabaret avec des apparitions chez Mme Arthur ; de doublage, dirigé par Hervé Rey, sur la dernière saison de The Middle. En 2019, Sébastien Betbeder lui propose un rôle aux côtés de Thomas Blanchard, dans la Terre entière sera ton ennemie, au Quartz à Brest ; Frédéric Bélier-Garcia, le dirige dans Retours, aux côtés de Camille Chamoux. Enfin, il incarnera le premier rôle d’un long-métrage à venir, coproduit par Arte, celui d’un adolescent de 17 ans, meurtrier d’un enfant de 13 ans, dans le Cantal au début du XIXème siècle, Bruno Reidal, de Vincent Le Port. Il fait partie de l’équipe d’origine de Panama Papers Show de Madeleine Mainier.

En 2019, il incarne Rémi dans la dernière création de Jonathan Capdevielle.

interprète

SAGA

Marika Dreistadt est née à Tarbes et vit maintenant en Suisse.

Elle a suivi des études en Histoire de l’art et en archéologie, ainsi qu’une première  formation d’acteur : bac option théâtre où elle rencontre Jonathan Capdevielle, et cours Florent, stage sous la direction d’Ariane Mnouchkine. Elle rejoint ensuite la première promotion de la Manufacture HETSR à Lausanne et obtient son diplôme en 2006. Puis elle intègre la compagnie du Théâtre des Osses sous la direction de Gisèle Sallin et joue pendant 5 ans dans des pièces du répertoire classique (L’Orestie, Les femmes savantes, Les Bas fonds…).

Parallèlement elle s’intéresse à l’écriture contemporaine et co fonde le Collectif Division. Au sein de ce collectif, elle participe à l’élaboration des projets des pièces écrites et mises en scène par Julien Mages pour lesquelles elle est également interprète (créations au Théâtre de Vidy, à l’Arsenic et au 2.21 à Lausanne).

Au cinéma, elle travaille avec de jeunes réalisateurs (Thibault de Chateauvieux, Marie Elsa Sgualdo, Shirin Mashayekh…) dans des films en compétition aux festivals de Locarno, Soleure, Cabourg.

Elle est actuellement en création avec la jeune auteur et metteur en scène Coline Ladetto. Elle prépare également une tournée en Suisse et en Belgique avec le spectacle L’embrasement, mis en scène par Anne Bisang.

Conseiller artistique, interprète

A NOUS DEUX MAINTENANT

REMI

SAGA

ADISHATZ/ADIEU

 

Jonathan Drillet est aussi bien acteur qu’auteur, metteur en scène, ou collaborateur artistique. Il a travaillé avec Raimund Hoghe, Hubert Colas, Gerard&Kelly, Christophe Honoré, Sanja Mitrovic, ou Julien Prévieux. Il travaille régulièrement avec Théo Mercier (Du futur faisons table raseLa fille du collectionneurAffordable solution for better livingBig Sisters) et accompagne Jonathan Capdevielle sur de nombreux projets, en tant qu’interprète et collaborateur artistique (Adishatz/AdieuLa Coupe BruceSagaA nous deux maintenantRémi)

En 2008, il fonde, avec Marlène Saldana, The United Patriotic Squadrons of Blessed Diana, bannière sous laquelle, (sachant, à l’instar de Friedrich Nietzsche, que l’art nous est donné pour nous empêcher de mourir de la vérité) ils écrivent à deux de nombreux spectacles dont: Le Prix Kadhafi / Dormir sommeil profond, l’aube d’une odyssée / Fuyons sous la spirale de l’escalier profond, Le Sacre du Printemps Arabe… Ces spectacles ont été notamment présentés au Festival Belluard (Suisse), au Studio Chez Bushwick et à la Park Avenue Armory (New York), à la Ménagerie de Verre à Paris, au Centre Pompidou, au TAP de Poitiers, à la Scène Nationale d’Orléans, au Théâtre de Gennevilliers, au festival Printemps de Septembre à Toulouse, au festival A Domicile à Guissény, au festival Actoral à Marseille, ou au Centre National de la Danse (Pantin). Sur la période 2020-2022 ils devraient présenter 4 nouvelles créations: 22 castors front contre front, un ballet pour 22 jeunes interprètes créé en collaboration avec les chorégraphes Gaëlle Bourges et Mickael Phellipeau; Showgirl, un projet de solo autour du film Show Girls, de Paul Verhoeven; Utsu Mono To Utaruru Mono (ceux qui frappent et ceux qui sont frappés), une pièce de groupe inspirée par la comédie musicale Cats et par le Kabuki; et Asmr pour le temps présent, une performance pour église gonflable. 

Ensemble choral

ADISHATZ/ADIEU

 

Ecume est une association de l’Université Paul-Valéry né sous l’impulsion de Sylvie Golgevit en 1995. Cette association universitaire mélange art choral et mise en scène pour concevoir des concerts-spectacles tous les ans. Son énergie émane de ses membres engagés et passionnés, de toutes générations et d’univers très différents.

Jonathan Capdevielle collabore avec plusieurs chanteurs de cet ensemble choral depuis 2009, date de création du solo Adishatz/Adieu dans lequel ils interviennent sur le final.

Compositeur, musicien, interprète

A NOUS DEUX MAINTENANT

REMI

LES BONIMENTEURS

 

Sous diverses incarnations et pseudonymes, Arthur b. Gillette est musicien, producteur, auteur et compositeur pour le cinéma, le théâtre et la radio, chanteur et traducteur.

Il est le guitariste/clavier de Moriarty, groupe qu’il a fondé en 1995 et dont il co-écrit les chansons, producteur et bassiste d’Astéreotypie, une expérience unique de rock’n’roll, créée dans un Institut Médico-Educatif de Bourg La Reine, chanteur lead sous le pseudonyme Mick
Strauss. Il a beaucoup composé-souvent en duo avec Jennifer Eliz Hutt- pour le cinéma documentaire et de fiction et ses B.O ont été plusieurs fois récompensées -dont une
nomination aux oscars brésiliens pour le film Gabriel Et La Montagne sorti en 2018. Il a écrit et produit plusieurs documentaires de création radio et des fictions pour France Culture dont Le Tourbillon de Naruto récompensé par la Bourse Beaumarchais SACD et mis en ondes en 2018. Il est également un compagnon de route de Jonathan Capdevielle avec qui il
collabore pour la musique de ses pièces, A Nous Deux Maintenant, et Rémi. Il est traducteur de poésie de l’anglais vers le français.  Dans ce cadre, il collabore notamment avec la maison d’édition de livres d’art Jean Boîte éditions.

Né en France de parents des Etats-Unis il vit aujourd’hui dans le Finistère.

Eclairagiste

REMI

 

Créateur lumière, Yves Godin collabore au début des années 1990 aux projets de nombreux chorégraphes, musiciens et plasticiens. 

Sa démarche porte sur l’idée d’une lumière non dépendante de la danse, de la musique ou du texte mais qui puisse entrer en résonance avec les autres composantes de l’acte scénique, en travaillant autour de deux axes principaux : la perception de l’espace et du temps, et le tissage de liens en réseaux, plus ou moins anachroniques avec les autres natures en présence (corps, sons, pensée, temps).

Aujourd’hui dans les champs de la danse, de la performance du théâtre et de la musique, il collabore principalement pour la lumière et /ou la scénographie avec  Boris Charmatz , Vincent Dupont , Thierry Balasse, Pascal Rambert, Jonathan Capdevielle et Gisèle Vienne. Il collabore également avec Olivia Grandville sur toutes ces dernières créations qu’elles soient scéniques (Combat de carnaval et Carême, A l’Ouest..) ou performatives (le Dance Park)

Parallèlement, Yves Godin créé les installations et /ou des évènements sur et autour de la lumière.

Avec Point d’orgue, dispositif pour 1000 bougies, il invite des artistes d’autres champs à investir son installation, principe de rencontre qu’il développe autour d’autres dispositifs Opéra Ampérique et Jardin des Leds. Il travaille actuellement avec le musicien Alexandre Meyer développement d’une structure installation visuelle et sonore: Cabane

Interprète

A NOUS DEUX MAINTENANT

REMI

 

Elle est comédienne et performeuse, formée à l’Ecole Dimitri. Après sa formation elle travaille au sein de différents collectifs. Elle est également interprète notamment pour Oskar Gomes Mata de la compagnie l’Alakran, Christian Geoffroy-Schlittler, Marielle Pinsard, Sébastien Grosset, pour le collectif Grand Magasin, ainsi que pour les chorégraphes Marco Berrettini et Foofwa d’immobilité.

Elle intègre durant deux années consécutives le collectif du Grü à Genève, dont une année consacrée au labo d’enfer, recherche sur « L’Enfer » de Dante, sous la direction, entre autres, de Maya Bösch, Pascal Rambert et Marco Berrettini.
Plus récemment elle rejoint le travail du metteur en scène Vincent Thomasset comme interprète ainsi que des vidéastes Alain Della Negra et Kaori Kinoshita.

Parallèlement à son travail d’interprète elle poursuit une recherche collective et performative au sein du collectif GREMAUD/GURTNER/BOVAY. Depuis 2009 ils élaborent un catalogue de formes courtes et d’autres plus longues.

Regard Extérieur

A NOUS DEUX MAINTENANT

SAGA

 

Après un baccalauréat option théâtre où elle rencontre Jonathan Capdevielle, elle poursuit des études théâtrales et une formation en gestion et communication des entreprises culturelles.  

De 2004 à 2007, elle travaille à l’administration du Studio Théâtre de Charenton, à l’accueil des compagnies au Festival des Chantiers de Blaye, puis comme chargée de production avec plusieurs compagnies. De 2008 à 2016, elle co-dirige avec Judith Depaule la compagnie Mabel octobre. En 2017, elle rejoint le petit bureau comme directrice de production. 

Parallèlement, elle intervient auprès de Jonathan Capdevielle en tant que regard extérieur pour deux projets : Saga en 2015 et A nous deux maintenant en 2017.

Musicienne, interprète

A NOUS DEUX MAINTENANT

LES BONIMENTEURS

 

Jennifer Eliz Hutt est musicienne, compositrice et comédienne américaine. Violoniste de formation, elle enregistre et se produit sur scène depuis 15 ans aux côtés d’artistes tels que Will Oldham (Bonnie Prince Billy), Celebration, Tatiana Mladenovitch (Franky Gogo), Marc-Antoine Perrio, Wati Watia Zorey Band avec Rosemary Standley (Moriarty) et la formation italienne Nidi D’Arac.

Elle compose pour le cinéma, la télévision, le théâtre et des performances, et travaille notamment autour de la musique expérimentale électronique et électroacoustique. Certaines de ses compositions ont été sélectionnées pour le New York City Electroacoustic Music Festival et pour le MAtera INtermedia festival en Italie. Elle collabore avec Arthur B. Gillette sur de nombreuses B.O. et son projet solo (Mick Strauss) et Jonathan Capdevielle pour la pièce A Nous Deux Maintenant.

costumière

REMI

A NOUS DEUX MAINTENANT

 

Après s’être formée au stylisme à l’école Duperré à l’histoire du costume et aux différentes techniques de couture artisanales, Colombe Lauriot Prévost crée des costumes dans des domaines variés tels que le cirque, le cabaret, la comédie musicale, le cinéma, l’opéra et le théâtre, en France et à l’étranger. Elle a collaboré avec de nombreux metteurs en scène et réalisateurs tels que Jonathan Capdevielle, Frédéric Bellier-Garcia, Stéphane Ricordel, Pierre Notte, Jean-Michel Ribes, Alexandre Sokurov, Anne-Laure Liégeois, Laurent Fréchuret, Côme de Bellescize, Jérémie Lippmann, Joséphine de Meaux entre autres.

Passionnée de théâtre, de danse et d’opéra, elle a à cœur d’apporter par son travail une sensibilité sémantique et esthétique et d’aider l’interprète à incarner son rôle.

Scénographe

SAGA

A NOUS DEUX MAINTENANT

 

Nadia Lauro, scénographe et plasticienne, développe son travail dans divers contextes (espaces scéniques, architecture du paysage, musées). Elle conçoit des dispositifs scénographiques, des environnements, des installations visuelles. Ses espaces au fort pouvoir dramaturgique génèrent des manières de voir et d’être ensemble inédites.

Elle collabore avec les chorégraphes et performeurs Vera Mantero, Benoît Lachambre, Frans Poesltra, Martin Belanger, Ami Garmon, Barbara Kraus, Emmanuelle Huynh, Fanny de Chaillé, Alain buffard, Antonija Livingstone, Latifa Laabissi , Jonathan Capdevielle , Laetitia Dosch, Antonia Baehr, Yasmine Hugonnet et Jennifer Lacey, avec laquelle elle co-signe de nombreux projets. Leur collaboration fait l’objet d’une publication « Jennifer Lacey & Nadia Lauro, dispositifs chorégraphiques » par Alexandra Baudelot publiée aux Presses du Réel.

Elle reçoit le prix The Bessies, New York Dance and Performance Awards pour la conception visuelle de $Shot (Lacey / Lauro / Parkins / Cornell). Elle conçoit une série d’ installations/performance “Tu montes”, “As Atletas”, et “I hear voices”, des environnements scénarisés développés dans divers lieux (musées, foyers de théâtre, galeries, jardins) en Europe, au Japon et en Corée.

Elle crée le concert-performance « Stitchomythia » en collaboration avec la compositrice electroacoustique Zeena Parkins.

Elle conçoit plusieurs dispositifs scénographiques et curatoriaux : “La Clairière” (Fanny de Chaillé/Nadia Lauro), un environnement visuel immersif pour entendre au Centre Pompidou, 4ème édition du Nouveau festival /« Khhhhhhh » Langues imaginaires et inventées, « Garden of time », un jardin performatif pour le festival de la Cité Lausanne, 2020. Elle collabore depuis 2014 comme artiste associée au festival Extension Sauvage (Latifa Labissi / Figure Project).

Interprète

REMI

 

Sophie Lenoir est une artiste pluridisciplinaire qui a travaillé dans de nombreux cabarets. Elle est comédienne, danseuse, chanteuse depuis plus de vingt ans dans la compagnie du Zerep. Elle travaille régulièrement avec Jean Lacornerie, Jean-Michel Ribes, Raphael Cottin, Guillaume Barbot. Elle a également travaillé avec Nasser Martin Gousset et Roger Planchon.

Assistant à la mise en scène

REMI

 

GUILLAUME MARIE est né en 1980 et vit à Paris. Il fait ses études de danse à l’École de Danse de l’Opéra de Paris puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il danse ensuite pour Maryse Delente/Les Ballets du Nord, Itzik Galili, Martin Butler, Thierry Smits, Guilherme Botelho ou encore Jan Fabre.

Il rencontre Gisèle Vienne en 2006 avec qui il collabore sur Kindertotenlieder et Showroomdummies#2 (co-écrite avec Etienne Bideau-Rey). Il participe régulièrement aux projets de Jonathan Capdevielle, Gael Depauw, Marlène Saldana et Jonathan Drillet/UPSBD, Gaëlle Bourges, David Wampach, Romeo Castellucci et Cindy Van Acker.

En 2005, Guillaume s’engage dans une démarche chorégraphique et fonde l’association Tazcorp/.

Il a depuis signé : We Are Accidents Waiting To Happen (2006) en collaboration avec Jonathan Capdevielle, 26th of October, Barcelona 2007 (2007), Trigger (2008) en collaboration avec Maria Stamenkovic-Herranz, Nancy (2010), AsfixiA (2011), Spektrum en collaboration avec Vidal Bini (2012), Edging (2013), Ruin Porn (2016), ROGER (2019), Nervous System 2020 (2019) en collaboration avec Marcel Weber/MFO.

Il a également réalisé deux courts-métrages : Private Earthquakes (2007) et Spinnen (2009). 

www.tazcorp.org

interprète

REMI

 

Andrew Isar est comédien, auteur, né à Paris, ville dans laquelle il a grandi et vit encore.  Il intègre le Cours Florent en 2004 avant de rejoindre le conservatoire du 6ème arrondissement de Paris dirigé alors par Bernadette Le Saché. D’origine anglophone et bilingue, il décide ensuite d’aller étudier l’art dramatique à New-York au sein de l’école Black Nexxus créée par Susan Batson. C’est à son retour des Etats-Unis qu’il commence à travailler sur les planches. Tout d’abord au Théâtre du Rond-Point avec le metteur en scène Pippo Delbono dans ENRICO V. Viendra ensuite sa première expérience face à la caméra auprès du réalisateur tchadien et primé (à Venise puis à Cannes) Mahamat-Saleh Haroun dans Sexe, Gombo et beurre salé. Parallèlement il intègre le casting de diverses séries TV Dur dur d’être le fils de…. De 2007 à 2010, il foulera les planches du Théâtre Mogador dans la comédie musicale de Broadway LE ROI LION en tant que chanteur et comédien et danseur. Son parcours éclectique l’entraînera ensuite au Théâtre de la Tempête où il collaborera à de nombreuses reprises avec le metteur en scène et directeur de théâtre Philippe Adrien Le projet ConradL’affaireUne vie de château. Au cinéma il travaillera avec Cedric Kahn Une vie meilleure, ou encore avec le réalisateur Viken Armenian Mappemonde, Catherine Corsini La fracture ou encore Un an , une nuit d’Isaki Lacuesta . A la télévision il tournera plusieurs fois avec l’équipe du PalmaShow. Récemment , il a travaillé avec Joël Pommerat l’adaptation en images de son grand spectacle CA IRA! Fin de Louis ! et prépare son premier seul en scène: l’adaptation d’un roman de Nicolas Fargues intitulé Beau Rôle. Par ailleurs, il vient de finir l’écriture de son premier court-métrage dont le tournage a eu lieu en 2020.

Enfin, il a rejoint en 2021, la distribution du spectacle Rémi de Jonathan Capadevielle dans lequel il incarne le rôle de Vitalis en alternance avec Babacar M’Baye Fall sur la tournée française de ce spectacle .

interprète

REMI

 

Babacar M’baye FALL est artiste interprète de cinéma, radio, théâtre, télévision. Il est né en 1976 au Sénégal. Il arrive en France en 2000, puis se forme à l’École Nationale Supérieure d’ Art Dramatique de Montpellier.

Il a interprété de nombreux personnages du répertoire classique et moderne dans de nombreuses mises en scène, parmi lesquelles Othello de Shakespeare mis en scène par Gilles Bouillon, Le More Cruel mis en scène par Jean-Philippe Clarac & Olivier Deloeuil, Le Conte d’Hiver de Shakespeare et Le Suicidé mis en scène par Patrick Pineau, La Rose et La Hache mis en scène par Georges Lavaudant, Les Nègres mis en scène par Robert Wilson, Fin de Partie mis en scène Jean-Claude Fall, Roberto ZUCCO de Bernard Marie Koltès mis en scène par Richard Brunel, Derniers Remords avant l’Oubli de Jean-Luc Lagarce mis en scène par Luc Sabot.

Eclairagiste

A NOUS DEUX MAINTENANT

SAGA

ADISHATZ/ADIEU

 

Patrick Riou, après plusieurs années d’études au Conservatoire de Musique de Toulon et de formation en lutherie, débute sa carrière dans le monde du spectacle aux côtés du chorégraphe François Verret. Il se découvre alors une passion pour la danse auprès de grands éclairagistes tels que Rémy Nicolas, Jacques Chatelet, Pierre Colomère…. Ces expériences lui permettent de travailler dans les univers variés des chorégraphies de Joseph Nadj, François Raffinot, Karine Saporta, Kubilaï Khan Investigation, Catherine Berbessous et Angelin Preljocaj dont il signe régulièrement les lumières.

Il a créé les lumières des spectacles de Gisèle Vienne : Showroomdummies (création 2001 et ré-écriture 2009), I Apologize (2004), Une belle enfant blonde / A young, beautiful blonde girl (2006), Kindertotenlieder (2007), Jerk (2008), Eternelle Idole (2009), This is how you will disappear (2010), LAST SPRING : A Prequel (2011) et The Pyre (2013).

Il travaille avec Jonathan Capdevielle sur ses trois premiers projets : Adishatz/Adieu (création 2009), Saga (2015) et A nous deux maintenant (2017)

INTERPrète

SAGA

 

Franck intègre la troupe du théâtre du soleil dirigée par Ariane Mnouchkine en 1999, il a alors 20 ans et y travaille comme comédien jusqu’en 2002.

Cette aventure a posé les bases d’une vision du travail de l’acteur autour d’axes essentiels, la pluridisciplinarité, le collectif, la troupe, l’acteur créateur.

Il acquiert des techniques et savoirs diverses dans les différentes compagnies professionnelles dans lesquelles il travaille. Masques, clown, Danse, Cirque, cascade, chorégraphie combat.

Il pratique la capoeira pendant 15 ans, et d’autres arts martiaux qui viennent compléter ses techniques corporelles.

Aujourd’hui, à 42 ans, il joue dans différentes compagnies de Théâtre, de Théâtre de Rue, de Danses ou à l’Opéra dans les salles et l’espace public.

TECHNIQUE

Habilleuse
Régisseur général

REMI

 

Diplômé en Technique du spectacle vivant au CFPTS de Bagnolet, Ugo COPPIN collabore sur des projets d’opéra, de théâtre et de danse.

Il partage ses activités entre régie lumière et régie générale. Il est aussi ponctuellement formateur aux pupitres lumière pour certaines entreprises de spectacles.

A travers ses différentes activités, il privilégie les expériences et les rencontres artistiques, mais aussi la richesse des échanges humains et les nouvelles technologies.

Habilleuse

REMI

Coline Galeazzi a suivi sa formation initiale comme comédienne au conservatoire de théâtre et à l’université d’Avignon où elle obtient un DU et un DET en études théâtrales en 2001. Elle s’installe ensuite à Lyon où elle travaille avec des collectifs et compagnies diverses comme comédienne exclusivement jusqu’ en 2005. Ensuite elle décide, en complément, de se former aux métiers de la couture et du costume et obtient des cap couture floue puis mode et chapellerie, dont elle fera sa spécialisation en Allemagne auprès de Nicky Marqvardt.

Depuis elle s’est réinstallée dans la région d’Avignon où elle travaille comme costumière et/ou comédienne pour des compagnies comme les 7 soeurs dirigée par Catherine Hargreaves, Groupe Fantômas, Guillaume Bailliart, MegaSuperTheatre Théodore Oliver, Les Pap’s Deborah Bessole llaves

…Elle vient de suivre la tournée de Caroline Guiela en habillage sur Saïgon, et travaille comme chef habilleuse pour le festival IN d’avignon depuis une dizaine d’années…

Régisseur lumière

REMI

A NOUS DEUX MAINTENANT

LES BONIMENTEURS

SAGA

ADISHATZ/ADIEU

 

David Goualou est créateur et régisseur lumière pour le théâtre et pour la danse. Il a notamment signé des créations lumière pour BODOBODÓ production – Juste une cachette -2012 et le Théâtre du Grain – L’étourdissement – 2014 , travaille régulièrement au Quartz – Scène national de Brest comme régisseur d’accueil et assure la régie lumière des pièces de Jonathan Capdevielle depuis 2014.

Régisseur son

REMI

A NOUS DEUX MAINTENANT

ADISHATZ/ADIEU

 

A 6 ans, la flûte à bec. Fatigué des longs jupons 70’s de sa professeur, il tente le tout pour le tout à l’âge de 9 ans et s’inscrit au cours de batterie de son village. S’en suivra dès études de composition électroacoustique et batterie au CNR de bordeaux. Refusant la mono instrumentalisation, il étend sa pratique instrumentale au steel drum, tablas , balafon, flûte divers, synthés bricolés … et participe à différents projets musicaux. Légèrement geek sur les bords, il affectionne le fer à souder et la programmation. Il créé bon nombre d’installations sonores, de bandes sons pour le spectacle vivant et se forme sur le terrain à l’ingénierie du son (cie Fieldworks, la Coma, Ouvre le chien, les Limbes, Frank de Louise, Ariadone, Hamid Ben Mahi, Poppydog, Ola  etc…), univers dans lesquels il officie toujours.

Régisseur général

REMI

A NOUS DEUX MAINTENANT

SAGA

Né à Rosny sous-bois, il a grandi en banlieue parisienne, il vit actuellement à Orléans.

Il est d’abord régisseur plateau à la ferme du buisson de 1999 à 2003 il y découvre le nouveau cirque, la danse et les formes contemporaines puis il participe à la réouverture de l’Opéra de Lille sous la direction de Caroline Sonrier où il collabore avec de nombreux artistes, notamment Jean-François Syvadier qu’il suivra sur plusieurs projets au théâtre et à l’opéra.

Il participe à plusieurs éditions du festival d’Avignon (IN) en tant que régisseur plateau et adjoint en régie générale.

Parallèlement il devient régisseur général et participe à plusieurs pièces de Thierry Bédart. En 2010 il intègre la compagnie Fragile/Christian Rizzo, il en assure la régie générale durant cinq années. Il collabore aussi depuis 2015 avec Jonathan Capdevielle/association Poppydog dont il est le régisseur général, il a à ce titre participé à Saga, A nous deux maintenant et Rémi.

En 2017, il travaille avec Caroline Nguyen Guiela pour le spectacle SAIGON.

En 2018 il travaille pour le théâtre national de la Colline et assure la régie générale du spectacle Point de non-retour d’Alexandra Badéa. Il est aussi employé par le CDN d’Orléans sous la direction de Séverine Chavrier.

À ce jour il continue à collaborer avec le CDN d’Orléans, avec Christian Rizzo et surtout Jonathan Capdevielle.

Régisseur lumière

PRODUCTION

Administration générale, coordination de production

REMI

A NOUS DEUX MAINTENANT

SAGA

LES BONIMENTEURS

ADISHATZ/ADIEU

 

Après des études d’histoire à Brest, Manon Crochemore intègre en 2008 l’ENSATT (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre), où elle suit pendant 2 ans la formation « Administration du spectacle vivant ». Après son diplôme, elle travaille pendant un an comme assistante de production, au Nouveau Théâtre de Montreuil – Centre Dramatique National, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. En parallèle, elle entame une collaboration avec Raphaëlle Delaunay pour l’administration de sa compagnie (Traces).

En juin 2011, elle rejoint l’équipe du Bureau Cassiopée pour travailler auprès de la compagnie Caterina et Carlotta Sagna. Elle prend la direction du bureau avec Isabelle Morel en mars 2016, date à laquelle la structure est renommée Fabrik Cassiopée. Elle est actuellement en charge de l’administration des projets de Jonathan Capdevielle, de Mickaël Phelippeau et accompagne Marcela Santander Corvalán pour l’administration, la production et la diffusion de ses projets, depuis septembre 2016.

http://fabrikcassiopee.fr/cassiopee

Administration de tournée, communication
Développement, diffusion, montage de production

REMI

A NOUS DEUX MAINTENANT

SAGA

LES BONIMENTEURS

ADISHATZ/ADIEU

 

Titulaire d’une Licence de Lettres Modernes (Université Toulouse-Le Mirail) et d’un Magistère de Relations Internationales option Management de projets culturels (Paris 1 Panthéon Sorbonne), Isabelle Morel est d’abord chargée de mission au Ministère de la Culture et de la Communication  au Département des Affaires internationales sur des projets de coopération culturelle avec l’Europe de l’Est.

Passionnée de danse contemporaine, elle travaille ensuite de 1996 à 1999 comme attachée de direction au Centre de Développement Chorégraphique Toulouse-Midi-Pyrénées (premier CDC de France). De retour à Paris, elle devient en 2001 administratrice de production du chorégraphe Marco Berrettini/ Cie *Melk Prod qu’elle accompagne pendant huit ans.

Elle rejoint le Bureau Cassiopée en 2010 pour développer la production et la diffusion de la Cie Caterina et Carlotta Sagna puis, à partir de septembre 2012, auprès de Christian Rizzo. Elle prend la direction du bureau avec Manon Crochemore en mars 2016, date à laquelle la structure est renommée Fabrik Cassiopée. Elle est actuellement en charge du développement des projets de Mickaël Phelippeau et Jonathan Capdevielle. Et depuis octobre 2015, elle accompagne le CDN de Besançon Franche Comté pour la diffusion des oeuvres de Célie Pauthe, directrice du lieu.

http://fabrikcassiopee.fr/cassiopee